He explains his Patents and his Processes against Judges of court of
appeal and 
against Judges of district court – of Düsseldorf - Germany

Dr.-Ing. Th. SARTOROS

Dr. Ing. Th. Sartoros Patente

DE102010015501B4

MECANISME D´ ANTICYTHERE

DPMA-Nr.:
pdf.symbol
102010015501.2

DE000002448469C2 2

Pompe avec volume variable automatiquement,
a variation continue

DPMA-Nr.:
pdf.symbol
P 24 48 469.3

DE 4010764 A1

Variateur Hydraulique avec 3 arbres rotatives
du type differential
pdf.symbol
DE 4010764A1

 

DE 4014241 A1
Variateur Hydraulique de construction epicycloidal du type differential avec blocage automatique
pdf.symbol
DE 04014241A1

 

Variateur Hydraulique de construction epicycloidal du type differential avec blocage automatique

 

LE BREVET "MECANISME D´ANTICYTHERE " DPMA Nr. 10 2010 105 501
EST a VENDRE, PRIS: 265.000,-- € + 19% MWSt

PATENT "ANTIKYTHERA MECHANISM" TO SELL DPMA Nr. 10 2010 105 501

PRICE 265.000,-- € + 19% Tax (MWSt)

dimanche, 13 avril 2014 09:06

Startseite

 

Nouvelles de 15. Septembre 2018

 

Bienvenue sur le site de Dr. Ing. Th. Sartoros

 

 

La justice d'une république de la banane de l'UE, était le titre d'un article, (vous pouvez le trouver dans la langue italienne, dans les « AUTRES THEMES » catégorie) écrit en 1994 à l'occasion de la perversion de la justice par les tribunaux (Dr. Nieland / Morsbach / Naujocks), le tribunal fiscal du Sénat 11st (FG) Duesseldorf, qui avait aidé et encouragé qui gère l'escroquerie administration fiscale (FA) de la ville de Mettmann in processus Az 11 K 518/89 mis en œuvre en session le 6.6.1991;

après ce que l'intervention du ministère public à Düsseldorf (M. BLAZY) qui a commandé et reçu sur les actes du processus fiscal mentionné, puis il a fait ses disparaître, de sorte qu'une action en justice ne parvient pas à revenir, mais une pétition au Parlement du Nord-Rhénanie et Westphalie (NRW), constituent aujourd'hui seulement une petite partie de la tragédie de l'ingénieur grec avec l'administration fiscale, les juges du département civil du tribunal de district de Düsseldorf, avec les juges de la cour d'appel de Düsseldorf / Allemagne, qui dure plus de 38 ans.

 

En bref:

Le bureau des impôts (FA) Mettmann a tenté d'extorquer de l'acteur de construire son usine en Allemagne et de réaliser ses brevets ici et commis une fraude en 7 processus à la Cour fiscal (FG) pour cacher multiples erreurs de contact à double revenu d'environ 511.000,- Deutsche Mark (DM). Cependant, il ne pouvait éviter la défaite dans plus de 30 processus à la cour fiscale et a été obligé de rembourser au demandeur l'année 2006 (après 27 ans!) une quantité de plus de 264.500, - DM limogé pour fraude fiscale présumée ( voir l'article « POURQUOI l'ALLEMAGNE DOIT PAYER » en grec, mais l'article « Pourquoi l'Allemagne doit payer .. » dans d'autres langues dans les « Sujets variés »)

 

La plupart des inflexions des juges (du § 331 StGB du code pénal allemand) et contre le

§ 339 StGB sont exécutés par les conseils de juges du tribunal de district de Düsseldorf par une description des crimes de conseils des juges de la Cour d'appel (= OLG) de Düsseldorf,

(voir OLG Düsseldorf, chapitre « Klageerzwingungsverfahren en allemand » (= procès pénal tendues par le procureur de Düsseldorf) d'un conglomérat de gens avec robe de juge, contre 1999 jusqu'à la fin de 2010, voir aussi la section « droit Thèmes / juridiques », les traductions de chapitre « Klageerzwingungsverfahren » dans anglais, grec, italien apparaitre plus tard).

 

La séquence des crimes graves (après l'administration fiscale de Mettmann), et a été effectuée par les juges de la chambre civile 2b de la Cour du district de Düsseldorf (= Landgericht), deux fois (en Mars 2000 Mme Tannert, Mme Fuhr, Mme Stöve, Mme Wolks-Falter et M. Schumacher, ils ont secrètement essayé, plus en Juillet-Août-Septembre 2008 Mme Stockschlaeder-Noll, Mme Engelkamp-Neeser) pour enlever l'acteur personnellement comme partiellement incapable de comparaître devant le tribunal (à savoir que pour les processus en attente de jugement dans la salle civile 2b), soit sans en informer l'ingénieur grec ont été requis par le code de procédure civile allemande et a ordonné un fiduciaire juridique avec le droit de rejeter la volonté exprimée par le demandeur, et à cet effet, ils divulgué jusqu'en 2010 plus de 50 résolutions illégales pour banaliser les crimes de la collecte des impôts de Mettmann, c'est-à-dire qu'ils ont rejeté dans trois cas la responsabilité administrative pour les dommages causé à l'ingénieur et à l'inventeur grec.

 

Les centaines de violations des lois en vigueur, par les juges du département civil 2b de la Cour du district de Düsseldorf, et par les juges de la Cour d'appel de Düsseldorf (division civile), mais aussi par les juges du département judiciaire de la Cour suprême politique (BGH) les données probantes pour les années 2001-2005, 2006-2010, 2011-2014 et 2015-2018 sont décrites ci-dessous.

 

S'il vous plaît voir initialement la déclaration officielle de Mme Tannert en date du 18 mai 2000en réponse à la demande d'ingénieur grec pour son expulsion pour partialité (écrit en allemand et de trouver dans la rubrique « Landgericht » avec le titre « les opérations criminelles du Mme Tannert et Mme Wolks-Falter » = « die Straftaten der Fr Tannert et Fr. Wolks-Falter ") mis à jour le 28.1.2007.

 

Après de nombreuses plaintes de l'avocat responsable et de l'ingénieur grec, et à cause des secret demande Mme Tannert, adressée à la ville de Essen tribunal, en date du Mars 2000, d'ordonner un fiduciaire avec le droit de refuser la volonté, et à cause de la décision de justice de l'acteur du 28.11.2000 marqué par Tannert / Fuhr / Schumacher pour lequel l'association des Médicis de Düsseldorf a été chargée de vérifier l'incapacité partielle du demandeur à rester dans le système judiciaire, et à cause de la décision frauduleuse du Mme Wolks-Falter le 6.7.2001, ainsi que le refus de la chambre 2b d’attribuer un numéro de registre au processus envoyé le 5 février. 2001, tous les Dames précités les juges sont expulsés de la chambre civile 2b du tribunal de Düsseldorf.

 

Le nouveau conseil des juges de la chambre 2b de la Cour du district de Düsseldorf avec Mme Stockschlaeder-Nöll comme supérieur séparé les feuilles appartenant aux deux processus, avant le 21 Juin 1999 et 5. Févr. 2001 attribué deux numéros de registre pour les deux processus 2b o 118/99 et 2b o 271/01, et en plus de 29.11.2001 a annulé la décision du 28 novembre 2000 marquée par Tannert / Fuhr / Schumacher.

 

Cependant, le Mme Stockschlaeder-Nöll a commis des erreurs de sorte que la preuve de la capacité juridique de l'ingénieur grec a été définitivement attestée le 23 janvier 2003.

 

La supérieure Mme Stockschlaeder-Nöll de la chambre civile 2b a mis sous pression pendant un an (Février 2002-Avril 2003) Mme Brückner-Hoffmann-rapporteur et a exigé d'elle,

 

 "toutes les revendications du demandeur doivent être rejetées, de sorte que la justice ne soit pas perdue dans des choses inutiles".

 

Mme Brückner-Hoffmann a succombé à l'extorsion

 

Le supérieur de la chambre 2b Mme Stockschlaeder-Nöll a réclamé plus que le Mme rapporteur Brückner-Hoffmann a supprimé du protocole de l'audience du 12 novembre 2002 la phrase suivante:

 

« La réplication de l'accusé que les demandes d'indemnisation du demandeur ont tombé en prescription est pas exacte. Après discussion avec des spécialistes sur les conditions de prescription, les revendications ne sont pas interdit. »

  

Mais même dans ce cas, Mme Brückner-Hoffmann a succombé au chantage.

 

Une question posée à 18 décembre 2002 d'exclusion Mme Stockschlaeder Nöll - de processus 2b o 271/01 à cause de partialité, a été décidée le 17 Janvier 2008, soit après six années complètes et pas elle était troublée par les prétentions du demandeur et surtout par aucun membre de la commission constituée illégalement par Mme Köstner-Plümpe / Mme Vaupel / Mme Schmidt avec violation flagrante du paragraphe 75 GVG (= loi pour la constitution et la fonction des tribunaux), et a prononcé que Mme Stockschlaeder-Nöll n'a fait aucune violation. Après cela, la demande a été rejetée comme non fondée. Même la Cour d'appel de Düsseldorf (OLG-11. Sénat avec supérieur M. Bünten) où elle est arrivée une protestation immédiate n'a pas écrit un seul mot sur la question de la composition illégale de la commission 2b du tribunal de district. Après cela, il est soumis à Cour suprême (BGH) une protestation avec la demande de préciser le thème de la composition illicite de la commission.

Cependant, BGH a également évité de se référer au sujet.

 

En dépit de l'interdiction qui oblige l'article 47 ZPO (= Code procédure civil) Mme Stockschlaeder-Nöll a signé un tas de résolutions, et entre autres une décision 11st mai 2005 pour dispenser le Mme Strupp-Müller du reproche de partialité qui l’a pesée depuis le 5 mai 2003.

 

L'ingénieur grec a tourné vers le 14. Avril 2006 au 14. Janvier 2007 et le 20. Janvier 2007 et la prochaine fois demander à plusieurs reprises les réminiscences au 2b chambre de la Cour de se prononcer sur les demandes de levée / annulation des jugements illégaux souscrits par le Mme Stockschlaeder-Nöll depuis le 18.12.2002 et les décisions signées par Mme Strupp-Müller depuis 05.05.2003, bien que les décisions de la Cour d'appel fondé sur les décisions illégales du chambre 2b du tribunal de district signé par les deux Dames.

 

Les demandes en date du 14 Janvier 2007 et 20. Janvier 2007 di levage / annulation des jugements juridiques illicites, sont envoyés au 24.1.2007 et 2.2.2007 avec le service interne de la cour 2b à la cour d'appel (18 Sénat Az 18 W 23 / 05) et ils sont "enterrés" c´est-a-dire qui n'est pas décidé jusqu'à la fin du processus !! Les demandes d'annulation / levée de décisions illicites ont finalement disparu de acte / cours du processus.

 

Le 2 août 2002, des mandats d'assignation à comparaître ont été envoyés à l'audience avec une question à entendre le 1er octobre 2002; mais après la protestation de la direction de la perception Düsseldorf (OFD) qui a critiqué les juges dans les procédures PKH (pour l'aide économique demandeur) que ni les audiences ni les interrogatoires n'ont lieu.

Puis ils ont disparu des cartels de processus les citations à comparaître et sont remplacées par des invitations à participer à un discours qui s'est terminé le 12 novembre 2002 pour écouter les arguments des disputeurs.

 

Il s’agissait de la première manipulation connue des archives officielles du procès 2b o 271/01 attribuée au personnel du tribunal de district de Düsseldorf.

 

Au cours de la conversation avec des répliques des disputeurs à 12.11.2002 devant le juge rapporteur Mme Brückner-Hoffmann accompagné de deux employés du tribunal, le représentant autorisé de l'État fédéral NRW, M. Nissen, a déclaré que:

 

Saisies de comptes bancaire de l'acteur du côté du bureau du collecteur dans la ville de Mettmann était de cause à effet de l'échec de l´ entreprise de plaignant, mais les dispositions fiscales ne sont pas illégales.

 

 

Après que l'acteur a tourné dans le 19 Janvier 2003, une question 2b département pour vérifier que les dispositions fiscales utilisées pour la fixation des comptes bancaire étaient illégales.

 

Le plaignant a appelé les publications de juge Stuttmann (référence à procès 2b o 77/08) et la demande a été rejetée après 7,5 ans, soit à 12.7.2010 par un conseil de juges qui appartenait Mme Stockschlaeder-Nöll, Mme Hoffmann et Mme Weitzel (la dernière très jeune et au début de la carrière qui est, au cours de l'année d'essai) et suivi par la cour d'appel du 18. Sénat à 28.1.2012 dans le conflit avec Nr. 18 W 71/10 que cela concernait le processus 2b o 118/99.

 

Le fait surprenant est que le conseil des juges composé de M. Malsch / Mme Glaeser / M. Anger le 3 septembre 2015 dans un conflit avec Nr. registre 18 W 1/13 a déclaré l'illégalité des dispositions fiscales pour la saisie de les comptes bancaires ont déjà été établis par le tribunal fiscal et la date.

 

Il est rappelé que M. Malsch a refusé pendant 14 ans de reconnaître les dispositions fiscales relatives aux saisies bancaires comme illicites.

 

Demandes d'entraide judiciaire du demandeur afin de financer les frais juridiques des trois processus des dommages, ils sont rejetés par les conseils des juges du tribunal de district de Düsseldorf formé illégalement et contre les dispositions du § 75 GVG (loi pour la constitution et le fonctionnement du tribunaux) ou faites avec violation provocatrice du § 47 ZPO (Code procédure civile) (par exemple, Mme Brückner-Hoffmann / Mme Strupp-Müller /Mme Adam, ou Mme Stockschlaeder-Nöll / Mme Strupp -Müller / xxx, ou Mme Stockschlaeder-Noll / Mme Hoffmann / Mme Brecht) que les conseils illicite a rejeté comme non fondées les demandes de indemnisation du demandeur pour les 27 ans d'être le retrait du capital et pour ses crimes du bureau des impôts Mettmann; également des conseils des juges au 18e Sénat de la Cour d'appel (OLG) à Düsseldorf sont faites illégalement (par exemple Malsch / Haarmann / Mme Schröder, ou Malsch / Mme Baan / Weith ou Malsch / Mme Glaeser / Anger ) et a confirmé les décisions des formations illégales de juges du tribunal de district.

A la fin des jugements qui sont entrés en vigueur, communiqués par les commissions illicites des juges de la Cour d'appel de Düsseldorf, ils ont jugé que les juges du service du tribunal de district 2b ont bien jugé.

 

Mme Stockschlaeder-Nöll a fait connaître à l'avance à la Cour d'appel par des résolutions (explications des appels pour aveugles = ne remédierait pas la décision) son avis, qui devait être appliqué à la décision finale de la Cour d'appel sur un point de plainte.

C'est-à-dire qu'il a commandé le contenu de la dernière décision.

 

En 21. Avril 2006, Mme Stockschlaeder-Nöll a estimé exactement la valeur des créances pour le calcul d´indemnisation € 1.838.180,46 (Fiche n°. 408 du fichier / dossier du procès)

 

Depuis lors, tous les juges du tribunal d'instance et le mandataire du tribunal pour l'estimation des frais procédures judiciaires, ils devaient s’orienter vers la valeur définitivement calculée.

 

Outre le 13 juillet 2006, le responsable du tribunal chargé d’estimer les coûts judiciaires d’un procès (M. HABICH) a fait un ajout dans la fiche Nr. 413 actes juridiques, que les frais du procès (qui devait payer l'acteur) se sont élevés à 21.021,77

 

De ce détail, il s'avère que jusqu'à la fin de 2006, ni les procédures frauduleuses ni les tentatives d'assassinat de l'ingénieur grec n'étaient préméditées.

Tout a été conçu dans le temps suivant.

 

Voici entré que les femmes juges du 2b département civil de la cour de district était resté pétrifié quand l'acteur a demandé à revenir 14.1.2007, 20.1.2007 et levage / annulation des arrêts signés par Stockschlaeder-Nöll depuis 18.12.2002 et depuis Mme Strupp-Müller depuis 05.05.2003 et en plus de l'annulation des jugements de la cour d'appel (le Sénat 11st et 18.Senat) base su illicites décisions du tribunal de district.

 

S'il vous plaît rappelez-vous que les demandes étaient servi au 18. sénat de la cour d´appel e li ils ont barrie.

 

Au lieu d'une décision sur les demandes ci-dessus, le lecteur trouvera dans l'arrêt définitif de la Cour d'appel de 18.10.2017 acte Nr. 18 U 69/16 une échappatoire.

 

Mais les personnes bien cachées qui détiennent les yeux ONLINE « sur l'acteur, il fait son tache ne lui permettent pas d'ordinateur personnel (=PC ) de publier sur son site Internet les documents qui incriminent les juges, qui absorbent le texte que l'ingénieur grec veut publier et ne pas le faire paraître; le texte disparaît !! Là où les souris électroniques se cachent dans le programme, ni le programm de sécurité Internet de Kasperski, ni Windows Defender, ni Google ne l'ont trouvé / localisé.

 

En réaction aux femmes juges à la cour d’arrondissement de Düsseldorf et aux juges de la cour d’appel, c’était l’insertion des services secrets de l’État. Ces services, qui jusqu'en 2006 ont été chargés d'observer discrètement les opérations de l'ingénieur grec c´est a dire, copier de conversations téléphoniques, pour contrôler le correspondance, noircissent les textes fac-similé à la sortie ou en effaçant les mots des fax entrés, ils ont reçu l'ordre de se faufiler dans l'appartement de l'ingénieur grec, de tout copier de la mémoire de l'ordinateur, et de prendre tout ce qui pourrait incriminer l'ingénieur grec. Tant d'objets ont disparu de l'appartement.

 

N'ayant rien trouvé de criminel, ils ont commencé à planifier le meurtre de l'ingénieur grec et ont intensifié l'observation du téléphone et de la correspondance. ils ont essayé 16.4.2008 d'éliminer / assassiner l'acteur sur l'autoroute n ° 5, au sud de la ville de KARLSRUHE, tout voilé comme un accident de voiture.

 

Des circonstances similaires ont également été attestées dans l'assassinat du procureur Jörg Hillinger.

 

Les personnes occultes ont commis le meurtre parce qu'elles voulaient éviter les découvertes et les publications des paiements de l'argent sale aux politiciens corrompus.

 

Comment le tueur pouvait-il savoir que l'acteur grec de ce jour précis voyageait avec une voiture étrange?

  

Comment le tueur pouvait-il connaître les caractéristiques de la voiture, à savoir la couleur, le nombre de circulation et le parcours, et se cacherait-il pour le tuer?

 

Qui a payé le tueur?

 

Au cours des trois processus de réparation des dommages causés par l'administration fiscale à Mettmann, ils sont fourni plus de 1.000 essais pour crimes et délits (l'administration fiscale de Mettmann) et l'illégalité des conseils des juges du tribunal de district, mais pour les violations du loi par les conseils de la cour d'appel Düsseldorf (11. Sénat et 18. Sénat), mais les deux sénats ont préféré se taire et éviter de juger sur le fond des accusations d'abus de la robe de juge, à savoir ont pratiqué l'omertà (= le silence, comme la mafia?).

 

Lorsque les frais juridiques pour deux processus de réparation des dommages causés da l'administration des finances ont été entièrement libérées par tranches, la clique 2b du tribunal de district a bloqué la livraison de l'acte a l'adversaire accusé (NRW); dans un cas, quatre années complètes, puis ont empêché l'exécution du processus 2b o 271/01 pendant quatre ans; dans un autre processus (2b o 268/01), ils ont bloqué la remise de l'acte d'accusation à la partie adverse pendant près de deux ans.

 

mais lorsqu'un avocat autorisé par l'acteur a demandé un report d'un mois de la séance prévue, afin qu'il puisse étudier le rapport du médecin et se préparer, sa demande

 a été rejeté ...... pour que la décision ne soit pas retardée.

 

Il est souligné que le paiement par le demandeur de tous les frais juridiques pour le processus

2b o 271/01 a été confirmé en premier lieu par la cour d’appel (18. Sénat, sentence du 3 septembre 2015), Nr. 18 W 1/13 (Malsch /Mme Glaeser / Anger), puis dans le jugement final 11 mai 2016 département 2b de la Cour de district, (Stockschlaeder-Nöll /Mme Gundlach / Frank).

 

Ainsi, en vertu de la loi actuelle le département 2b livrait du 05.02.2001 l'acte d'accusation à accusé Etat fédéral NRW sans perte de temps, à savoir en Janvier 2007. Au lieu de la livraison de l'acte d'accusation avec les demandes de dommages et intérêts, la camarilla 2b a conçu la fraude effectuée à 18. sept. 2007.

 

Mme Stockschlaeder-Nöll a organisé et supervisé les femmes d'escroquerie juges du service 2b du tribunal de district, Mme Strupp-Müller /Mme Engelkamp-Neeser / Galle, et il était possible (pour camoufler comme une erreur), après avoir aidé de responsable du tribunal pour l'estimation des coûts des procès, M. HABICH, et ci-dessous est indiqué comme suit:

 

M. HABICH a inséré dans la brochure n ° 476R de la 2ème page le 29 août 2007

la feuille Nr 476, qui, selon l'estimation provisoire hypothétique de la valeur des demandes de compensation 5.374.315, - DM (= € 2.747.843,63) d'un procédé de 2b o 271/01, les frais juridiques sont élevées à 29.304,69 € , et après paiement de 19.850,- euros, le demandeur a une dette de 9.454,69 euros.

 

Pourquoi a il écrit seulement 19.850, - € au lieu de payé 22. 200, - €? et pourquoi il était nécessaire l'insertion de faux hypothétique estimation provisoire de la valeur des réclamations, après Mme Stockschlaeder-Nöll à 21. Apr. 2006 du 2b département judiciaire avait définitivement calculé la valeur des demandes d'indemnisation?

 

 M. HABICH a préféré se cacher et ne plus apparaître à l'horizon de l'acteur.

 

Le silence et la disparition de M. HABICH démontrent sa participation à la fraude procédurale.

 

Rappelez-vous que le jugement du 18 septembre 2007 du conseil des femmes Strupp-Müller / Engelkamp-Neeser / juges Galle et sous la supervision de Mme Stockschlaeder-Noll, il avait refusé la livraison de l'acte d'accusation à l'Etat fédéral NRW accusé, avec l'excuse que les frais juridiques ne sont pas entièrement payé, que l'acteur doit payer même 9.454,69 €, et le conseil faisait référence a l´insertion de la " hypothétique estimation provisoire de le valeur des réclamations " faites par M. HABICH.

 

La fraude a été découverte le 3 septembre 2015 lorsque la cour d'appel (18ème Sénat) a confirmé que l'acteur avait (sur) payé tous les frais juridiques (somme de 21.018, - €) depuis décembre 2006 et le tribunal de district de Düsseldorf dans l'arrêt du 11 mai 2016 (Stockschlaeder-Nöll / Mme Gundlach / Frank) il a de nouveau déclaré que les frais juridiques étaient entièrement payés dès décembre 2006.

 

Il est conclu, que la non-livraison qui bloque la livraison de l'acte d'accusation a accusé l'Etat fédéral, NRW, serait définitivement mis fin à la prescription et la serrure est une infraction pénale: même si aucun des coupables n'a été puni.

 

Le fait que les deux femmes juges de la cour de district 2b du département politique, le jugement frauduleux du 18 Septembre 2007, tant les juges de la Cour d'appel de Düsseldorf (Malsch & Co) depuis de nombreuses années ont constamment refusé l'ingénieur Grec avait payé tous les frais juridiques pour le processus 2b o 271/01, il a coûté aux putschistes une nouvelle action en dommages-intérêts avec Nr. enregistrer 2b o 76/16 (voir aussi la décision sur 16.06.2016 acte marqué 2b o 76/16 du Mme Jungclaus /Mme Harsta / Witte, qui a été informée de l'exclusion des juges Stockschlaeder-Nöll / Mme Gundlach / Frank en raison de leur volontaire dichiaration du 30 mai 2016, selon laquelle ils sont empêchés, par exemple, plein de préjugés également dans les actes 2b o 271/01)

 

L'irritation des femmes juges Stockschlaeder-Nöll / Engelkamp-Neeser le tribunal de district de Düsseldorf, le département politique 2b, il est évident aussi par leurs demandes secrètes Courriel adressé au bureau de la tutelle du tribunal de district de la ville de Essen à 24.7.2008 / 8.8.2008 / 29.9.2008 et 30.9.2008 (M. Seelmann) d'émettre une disposition ordonnant l'aide de la tutelle de la ville pour l'acteur à cause de inventé incapacité à subir son procès. Ils ont flopé comme la Mme Tannert l'an 2000.

 

Les demandes secrètes des femmes conspiratrices sont rejetées par le tribunal d'Essen au 24 mars 2009.

 

Lorsque l'acteur a rejeté en Décembre 2008 que les juges partiaux de la chambre civile 2b du tribunal de district Mme Stockschlaeder-Nöll et Mme Engelkamp-Neeser, en raison de leurs demandes secrètes en Juillet / Août / Septembre 2008, adressée au tribunal de la ville Essen, à approprié d'exclure des poursuites pour dommages et intérêts au demandeur personnellement, était un autre conseil de juges qui est illégalement constitué en violation du § 75 GVG (Mme Tigges / Mme Schmidt / Mme Hoffmann) prêt à garder le silence sur les lois en vigueur (EuGVVO Art. 1 et EGBGB article 7 que les règles applicables:.. Bruxelles I Article 1, et 7 del'article EGBGB) pour soulager le collège et a rejeté l'accusation de partialité.

 

Le 23. et 24 Mars 2009, les femmes de conseils illicites juges précités (Mme Tigges / Mme Schmidt / Mme Hoffmann) a publié 14 arrêts et tous a rejeté l'accusation de l'acteur que les deux conspirateurs, Mme Stockschlaeder-Nöll et Mme Engelkamp-Neeser était plein de préjugés, à la suite de quoi des plaintes immédiates ont été soumises à l'examen par le 11.Sénat; Marquant ainsi l'avènement du 23 septembre 2009, juges que les femmes du conseil du tribunal de district de Düsseldorf (Mme Tigges / Mme Schmidt / Mme Hoffmann) ont violé aucun article des lois en vigueur et les deux conspirateurs Mme Stockschlaeder-Nöll et Mme Engelkamp-Neeser ils sont pas plein de préjugés (n'a pas été empêché)

 

Les décisions du 23.9.2009 du 11. Sénat de la cour d'appel de Düsseldorf ont convaincu l'acteur que ce sont des navires communicants (tribunal de district de Düsseldorf et cour d’appel de Düsseldorf) et a adressé une demande d'exclusion du supérieur M. Bünten; après l'expression du son avis, l’exclusion de (5) membres des juges du 11. Sénat et la fissure est devenue insurmontable.

 

Dans l'année (2009/2010) pré á 11e Sénat de la Cour d'appel (OLG) de Düsseldorf a formé un club de coup d'Etat de (8) huit juges, par: Dr BUNTEN (vice-président de la Cour d'appel de Düsseldorf) / Mme Jungclaus / Wermeckes / Mme Baan / Müller / Dahm / Mme Grabensee);

Trois groupes ont plongé et formé et ont divulgué plus de 100 décisions illégales visant à créer un fait accompli envers le requérant. 42 décisions datées:

le 16 Février 2010 (14 arrêts sont présentés avec le pseudo- supérieur de Sénat M. Wermeckes),

le 18.2.2010 (14 arrêts divulgués avec une plus grande pseudo-supèrieur du Sénat Mme Jungclaus),

le 22.2.2010 (14 arrêts divulgués par M. Bünten que satisfait de son triomphe pour sa absolution à la réprimande de partialité émis par les juges des conseils illégaux, que il a organisé, a été suivi et de manière interdite à nouveau actif;

 

Par la suite, 28 autres décisions ont été divulguées par les trois groupes susmentionnés, illégalement constitués, c'est-à-dire en violation du § 122 GVG du 30 mars 2010 et du 31.3.2010; Toutes les premières (3 * 14 =) 42 décisions puis les autres (2 * 14 =) 28 décisions sont envoyées au l'acteur grec avec un délai de contestation de 14 jours.

 

Le lecteur comprend la situation défavorable du plaignant, du poids juridique des 42 plaintes qui devaient apparaître légalement dans le délai de 14 jours.

 

Malgré cela, les difficultés posées par les juges de la cour d’appel 11, le Sénat est dépassé.

 

Conseils illégaux de juges du 11. Sénat et du 18. Sénat de la cour d'appel de Düsseldorf,

ils n'ont jamais approuvé le droit (c'est-à-dire qu'ils n'ont jamais permis à l'acteur) de faire appel à la Cour suprême (BGH).

 

Ce fouet des juges de la Cour d'appel de Düsseldorf 11. Sénat forcé l`acteur de demander le 10. Octobre 2010 par le procureur de Düsseldorf, puis par le procureur général de Düsseldorf, et après le rejet des deux bureaux pour commencer la recherche sur infractions notifiées des juges, l'occasion pour le début de Mars 2011, d'une rude épreuve (Klageerzwingungsverfahren) de poursuites pénales du coup d'Etat 13 juges du tribunal de district de Düsseldorf et cour d'appel de Düsseldorf, suivi de une pétition au parlement de l'État fédéral NRW avec un record de ca. 600 pages pour les crimes des juges et autres actions contre les violations des lois par les employés de la justice contre le droit communautaire et le droit allemand.

 

Dans ce bout la Cour suprême (BGH) a rejeté dans les années 2010/2011 avec trois litiges sujets différents (NZB) pour verrouiller le droit de protester par la Cour d'appel, et la Cour constitutionnelle fédérale (BVerfG) non il a évoqué les problèmes identifiés dans les lacunes constitutionnelles alléguées et n’a examiné aucun défaut concernant la législation sur les procédures d’entraide judiciaire (PKH).

 

Quelqu'un du Présidium de la Cour constitutionnelle (BVerfG), nommé Hiegert, a menacé de punir le grec ingénieur corrigea une amende de 2.500, - € parce qu'il a fait si souvent utiliser le droit de réclamation à la Cour constitutionnelle (abus de protestation comme il l'écrit)

 

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH ) de Strasbourg / France avec un juge (!!) n'a pas considéré les demandes présentées comme dignes d'une décision contre l'Allemagne.

 

Le 14 octobre 2009, il a été rappelé à Mme Twardon d'écrire (comme assigné au tribunal de district pour l'estime des frais de justice) que l'acteur avait payé 22 200 €, - € pour le procès 2b o 271/01, mais pour la valeur de 2.747.843,63 € = 5.374.315,- DM de ses demandes d'indemnisation, les frais de justice ne sont pas intégralement payés.

 

La fraude procédurale de M. Habich terminé à 29. Aout 2007 et les juges des femmes (Mme Strupp-Müller / Mme Engelkamp-Neeser / Mme Galle période 18 septembre 2007, par conséquent, plus de deux ans.

 

Comme les juges de la chambre pénal de la Cour d'appel de Düsseldorf, ils serpentent pour échapper, à savoir pour être en mesure de décharger aux crimes d´accusations les juges du département politique de la cour d'appel, adressées par l' ingénieur grec, ça suffit un coup d'œil à l'arrêt 5. Avril 2011 en procès avec le numéro d'enregistrement Az III-1 Ws 81/2011 signé par M. Stüttgen /Mme Hubrach / Wißmann (le dernier avec le titre de tribunal d´ instance !!).

 

 

Aucun directeur officiel du 1er département pénal du tribunal de Düsseldorf ne siège au conseil.

 

Ainsi, cela montre que les conditions qui prévalent dans le premier département pénal de la cour d’appel (conseils de juges illégaux!) sont similaires aux conditions qui prévalent dans le département politique 2b du tribunal de district de Düsseldorf.

 

La situation aussi dans le 2ème département pénal de la BGH avec les juges Fischer / Berger /Krehl n'est pas beaucoup mieux.

 

L'avis susmentionné est montré en regardant les propositions, c'est-à-dire avec une préméditation incorrecte de M. Dr. ??? Bérard, représentant du bureau de l'état fédéral de l'Allemagne, KARLSRUHE, compte du procureur tenu de la teneur du paragraphe 304 du Code pénal, les mensonges a accepté le deuxième département pénale (BGH), et qu'il appliqué à la décision émise! !!.

    

S'il vous plaît noter les infractions de conseils des juges du 11.Sénat et du 18. Sénat de la Cour d'appel de Düsseldorf que ont jamais approuvé le droit de faire appel à la Cour suprême (BGH), (qui est, ils ne ont jamais permis à l'acteur l´appel a BGH), et pour cela suit une explication.

 

Malheureusement, ou l'intention du législateur, la loi prévoit que, pour un appel avec une contestation judiciaire à la Cour suprême (BGH), doivent se conformer les juges de la cour locale d'appel par exemple dans ce cas, celui de Düsseldorf et cette compétence des juges de la cour d'appel "réduit les droits des citoyens".

 

Lequel des juges qui enfreignent les lois apparaît volontairement comme accusé devant d'autres juges?

 

La Cour suprême BGH est restée silencieuse et n'a pas commenté le sujet.

 

Les lacunes de la législation existent encore aujourd'hui.

 

Au 21 septembre 2010 l´ingénieur grec exige l'exclusion de la Mme StockSchlaeder-Nöll de 2b o 271/01, parce qu'il a organisé et supervisé l´escroquerie de les femmes des juges Strupp-Müller / Engelkamp-Neeser / Galle à 18 Sept. 2007. La demande d’exclusion a été "enterrée" et jusqu’à la fin du processus n'a pas été décidée !!.

 

Le 16 mars 2011, l'audience sur le processus 2b o 271/01 a lieu; sur le banc des juges siègent des femmes exclues selon le paragraphe 47 ZPO, à savoir Mme Stockschlaeder-Nöll, Mme Hoffmann.

 

 L'acteur est présent, mais sans avocat. Le conseil émet un jugement par contumace (VU).

Un avocat en charge envoie une objection contre la peine par contumace à temps.

 

Mme Stockschlaeder-Nöll avait commis des erreurs de procédure (ou ne connaissait pas les inscriptions du Code procédure civil) et n’a pas ajouté qu’une objection au jugement par contumace devait être fondée dans un délai fixé.

La décision par défaut est donc restée suspendue pendant plus de 1,5 ans.

 

Le 12 juillet 2012, un avocat autorisé a envoyer un mémorandum au procès 2b o 271/01 de taille considérable (plus de cent trente pages!) á fondée les trois demandes d'indemnisation pour dommages causés par l'administration fiscale de la ville de Mettmann.

 

Après l'arrivée du mémorandum du 12.7.2012, l'alarme retentit dans le département politique 2b du tribunal de district de Düsseldorf.

 

Le nouveau juge rapporteur  Mme Brecht, a volontairement et tout à coup téléphoné au 18 Juillet 2012 au avocat et a essayé de le persuader de ne pas continuer la représentation, parce que le processus 2b o 271/01 n'a aucune chance de succès et parce que l' objection souffert contre la peine par contumace n’a pas été fondée puis (comme il le prétend) est arrivée en retard.

  

Des tentatives similaires avaient achevé de la part de Mme Stockschlaeder-Nöll dans le processus 2b o 268/01 et elle a réussi avec de mensonges plausibles e d'une manière amicale à garder 4 avocats hors de la salle d'audience (Borgelt / Goumagias / Klöpper / Weidemann).

 

Mme Brecht, qui subissait des pressions pour démontrer qu'elle était effectivement capable d'atteindre le même résultat que son supérieur, a tenté avec amabilité et mensonges plausibles de persuader l'avocat de renoncer à la poursuite du procès.

 

Après une réponse fondée e sur le temps de l’avocat, à savoir que la pièce du jugement par contumace n’a rien écrit concernant la limitation du délai à l’examen de l’objection, le

département 2b du tribunal a été obligé de prolonger de un mois au l'avocat pour justifier l'objection, qui a été respectée.

 

À titre de comparaison, le représentant légal de l’État accusé, l’avocat Minnerop, a eu six mois de temps pour répondre au mémorandum du 12.7.2012 et aussi une prolongation due aux vacances de la fin de l'année.

 

Son avis sur DROIT et JURIDICTION a exprimé l'avocat Minnerop non seulement en 2010 mais plutôt le 4 septembre 2015, quand il l'a intentionnellement exigé par les juges pour terminer le processus par un coup, c'est-à-dire pour le terminer de manière "gangster".

 

(Voir la réponse de l'ingénieur à l'avocat Minnerop dans la colonne Landgericht, malheureusement toujours en allemand)

 

le demandeur a déposé une nouvelle demande d'assistance économique devant le tribunal, basée sur le mémorandum du 12.7.2012 et a demandé que l'estime d'un dommage minimum soit remboursé par de l'accusé NRW selon le paragraphe 287 ZPO.

 

Le département 2b a rendu une décision le 26 novembre 2012 marquée par Stockschlaeder-Nöll / Mme Jürging /Mme Brecht et refuse l'aide économique pour le procès et soutient pour la première fois que les demandes d'indemnisation pour les dommages-intérêts sont exclues dès le 31.12.2009.

 

Enfin, ils rejettent la demande d´ estimer les dommages minimes comme inacceptables: ajoutent aux pages 3 (tellement effronté) que l´estime d'un minimum de dégâts ne connaît pas la totalité du ZPO !!! (code de procédure civile).

 

Comme s'ils avaient trouvé la date du 31.12.2009, le conseil des femmes ne l'a pas révélé. Plus tard l'ingénieur grec pourrait calculer, qu'ils avaient pris en compte les processus à la Cour de l'impôt Düsseldorf qui a duré jusqu'au 15 décembre 2006 et les remboursements du débiteur (= bureau fiscal de Mettmann) et la limite de 3 ans pour la prescription.

 

L'acteur a constaté que les femmes juges du département 2b ont spécifiquement évité de remarquer que les coûts du processus 2b o 271/01 ont été entièrement libérées d'ici décembre 2006, qui a interrompu la prescription, et le département 2b a été obligé par la loi de remettre sans perte de temps à savoir en Janvier 2007, l'acte de la accusation avec la demande d’indemnisation pour les dommages causés par l’administration fiscale de Mettmann.

   

Le 28 mai 2014, la clique de 2b chambre civile du tribunal régional de Düsseldorf (Mme Stockschlaeder-Nöll / Mme Brecht / Mme Freitag) éclos pour la première fois après 13 ans d'occupation avec le procès Nr 2b o 271/01 que les demandes d'indemnisation de l'ingénieur grec ont été conformément à l'article § 204 (BGB nF = le code civil de la rédaction nouvelle), valable à partir du 1.1.2002, déjà interdit au 30 Juin 2010, soit avant la livraison (fin du mois septembre 2010 ) de l'acte d'accusation daté du 5 février 2001 adressé à l'État fédéral NRW.

 

La clique 2b de la Cour du district de Düsseldorf (Mme Stockschlaeder-Nöll) a envoyé la Cour d'appel sur 7.7.2014 son « ordre » (= pas de décision correctives, = explications pour les aveugles = ne remédierait pas la décision) en ce qui concerne le résultat sur protestation immédiate par le demandeur sur le jugement du 28.5.2014, c'est-à-dire "rejeter la plainte pour prescription".

 

Le lecteur trouvera la "commande" (= décision non corrective) émise le 7 juillet 2014 par Mme Stockschlaeder-Nöll dans le registre Landgericht (en allemand)

 

Le 28 août 2015, l'ingénieur grec a organisé une manifestation de protestation à l'entrée du tribunal District de Düsseldorf avec deux grands panneaux d'affichage, accusant le blocage du processus 2b o 271/2001 a commencé en février 2001, et le 2 septembre 2015, a répété l'action avec une grosse panneaux d´affichage à l'entrée de palais du cour d´appel de Düsseldorf.

 

Le service de protection des bâtiments a informé les juges et 2 juges sont arrivés à la hâte pour photographier l'affiche; ils ont appelé la police par téléphone, qui est arrivée au bout de quelques minutes.

Après l'évaluation de la personne et ses données et après consultation avec le bureau central a déclaré qu'il n'était pas compétent pour intervenir et est parti saluer l'ami à l'amiable.

 

Les juges de la cour d'appel ont alors montré un long museau.

 

Les résultats du grand panneaux à l’entrée du cour d´appel de Düsseldorf nous sont parvenus le lendemain, soit le 3 septembre 2015.

 

Au 18e Sénat de la cour d'appel (M. Malsch / Mme Glaeser / M. Anger) a exécuté l'instruction et avec une décision du 3.9.2015, basée sur une construction terriblement déformée Juridiques (crimes avec préméditation), un abus fréquent des paragraphes déformés du Code civil (§ 203, e § 209) de nouveaux et de vieux révision, rejeté comme non fondé la demande de l'accusateur contre l'arrêt 2b chambre civile, de tribunal régional de Düsseldorf, avec laquelle l’entraide judiciaire pour les frais du procès 2b o 271/01 a été refusée.

 

 Les demandes d'indemnisation selon Malsch & Co étaient devenues caduques.

 

Les demandes d'indemnisation selon Malsch & Co étaient caduques dès le 31.7.2006.

 

Il a annulé, c’est-à-dire qu’il a expressément évité de énumérer tous les remboursements de part de l'administration fiscale de Mettmann (qui a interrompu la prescription) et a évité expliquer les conséquences juridiques de la lettre du 17.7.2003 du précédent avocat de l´acteur, qui le 05.02.2001 présentait une action inconditionnelle.

 

En outre, il s'est abstenu de noter qu'il avait lui-même pris la dernière décision le 4 juillet 2007, en ce qui concerne une contestation de l'acteur dans le processus de la première demande de PKH du 05.02.2001, et par conséquent jusqu'à 4.7.2007 a interrompu la prescription, parce que les frais juridiques ont déjà été payés d'ici décembre 2006, et le département 2b a dû livrer l´ accusation au l'Etat NRW

 (Voir "Cour d'appel", article "Les dernières perversions de la justice, de M. Malsch" (écrit en allemand, la traduction suit plus tard).

 

La sentence du 18ème Sénat a été contestée dans les délais fixés par la loi.

 

Le 18. Sénat de la Cour d'appel a été tirée par la pensée spéculative, que 16 ans après la réforme du Code civil (BGB) l'acteur grec ne trouverait pas les livres anciens, il ne lirait pas les anciennes lois, ne pouvait pas comprendre la sens juridique des paragraphes et ne pouvait pas comparer les déformations des textes anciennes cachées dans les textes d´ arrêt, qui n'auraient pas trouvé les manipulations du texte des lois couvertes de guirlandes, dans sa résolution du 3 Septembre 2015, le Az W 18 1/13.

 

Surtout, que l´ ingénieur Grec n'auraient pas eu le temps de déposer une plainte fondée sur la limite de 14 jours, comme l'exige la loi.

 

Mais ils n'ont pas tenu compte de l'insistance et de la préparation de l'acteur.

 

Le jugement illégal et criminel (crimes avec préméditation) de 03.09.2015 des juges du 18e Sénat (M. Malsch / Mme Glaeser / M. Anger) de la Cour d'appel de Düsseldorf, a été contestée avec une censure de 22. Sept. 2015 basée sur le droit constitutionnel d`écouter les arguments du plaignant .

 

Une semaine après la censure, M. Malsch prend sa retraite sans avoir 63 ans, alors que d’autres doivent travailler jusqu’à 67 ans.

 

Mme Stein, qui assume la position de la supérieure du 18ème Sénat, a trouvé un tas de protestations non résolues et suit la ligne rigide de son prédécesseur (Malsch).

 

Langues malignes prétendent que le changement a l´ avance dans la pension M. Malsch était un cadeau de son employeur, à savoir l'Etat allemand fédéral NRW accusé, en reconnaissance du jugement déformé et ses dernières perversions de la Justice (crimes avec préméditation), sous réserve de revenir la condamnation de NRW ou annihiler la demande d'indemnisation de l'ingénieur grec.

 

 L'ingénieur grec attend un déni. Personne n'est encore arrivé.

 

La censure du 22 Septembre 2015 contre la décision de la cour d'appel (Monsieur Malsch / Mme Glaeser / M. Anger) par le 3. septembre 2015 avec Nr. 18 W 1/13 est décidé et rejeté le 5 Avril 2016 par Mme Stein / Mme Glaeser / M. Anger (par exemple par deux voyous, à cause de la pression d'en haut, très rapidement, et avec beaucoup de verbiage et) sans prendre note du grand nombre d'arguments en faveur de l'approbation de la censure par 22.09.2015.

(Voir "Cour d'appel" (OLG Düsseldorf), décision du 5 avril 2016, Az 18 W 1/13, en allemand)

 

La raison de la décision hâtive et honteuse de la Cour d'appel (OLG) de 05.04.2016 (Mme Stein & Co) a été la prévue réunion / audition pour le 13. avril 2016 à 2b chambre civile du tribunal régional de Düsseldorf , et il devrait y avoir des documents judiciaires 2b o 271/01 avec la dernière décision sur le n ° 18 W 1/13.

 

L exclue (selon § 47 ZPO) Mme Stockschlaeder-Nöll a « ordonné » dans le temps à 18 Sénat (c´est-à dire Mme Stein) émis par « ordre » (= pas correction de décision = Instructions pour les aveugles = ne remédierait pas la décision) quoi doit contenir la décision finale du Sénat en ce qui concerne protestation de 24.05.2016 de l'acteur contre la résolution du 10 mai 2016 du chambre 2b tribunal de district, qui a refusé une aide financière au demandeur pour le processus d'indemnisation, y compris 2b o 271/01.

 

Les demandes d'indemnisation supplémentaires pour dommages résultant des investissements de l'acteur deviennent inutiles, la Mme a de nouveau exigé que l´arret se termine par la baisse de la prescription

 

La capacité des juges à ignorer et à déplacer des thèmes essentiels et à éviter les justifications est évidente dans la phrase du 5 avril 2016 où la réprimande de 28 pages datée du 22 septembre 2015 a été rejetée comme "non fondée".

 

Le 13 avril 2016 au matin, la séance orale / l'audience a lieu à la 2b chambre civile du tribunal régional de Düsseldorf; présents sont: (Mme Stockschlaeder-Nöll, supérieure de la chambre / Mme Gundlach/ juge Frank.

 

 Lors de l'audience, le 13 Avril 2016, le Stockschlaeder-Nöll Mme a déclaré que les écrits complémentaires de avocat 12.7.2012, 14.12.2012, 23.08.2013 concernant les dépenses non utilisées et fait pour la réalisation des brevets et l'activité inventive GR etc., à cause des crimes de l'administration fiscale dans la ville de Mettmann, ils ne sont pas livrés au pays défendeur (NRW) parce que le requérant avait déclaré qu'il ne pouvait pas payer les impôts plus.

 

En réponse / demande du requérant, pourquoi le tribunal régional n'a pas envoyé une facture pour le paiement des frais supplémentaires, et pourrait couvrir les taxes (supplémentaires) en payant en plusieurs versements, comme cela se fait pour les revendications du principal affluant versements, il n'a reçu aucune réponse de la Mme Stockschlaeder-Nöll, qui après a immédiatement clos l'audience.

 

La vraie raison de ne pas envoyer une facture pour le paiement des frais supplémentaires peut-être la vraie pensée, qui est, afin d'éviter l'interruption de la prescrite;

 

parce que les fins de la réception d'une facture pour le paiement par le tribunal (selon un arrêt de la Cour suprême, BGH) cesse interdit;

 

Mme Stockschlaeder-Nöll voulait évidemment éviter (jusqu'en 2001) l'interruption de la prescription, et pour cette raison avait bloqué toutes les années (2001-2016) aux fins de recevoir une facture de paiement des frais de justice.

 

Et puis elle est irritée parce qu'elle est appelée « intrigante » et le procureur lui a demandé de revenir (rendre) à la justice, la robe d'un juge, que n´a plus mérite.

 

10 mai 2016, la question (PKH) pour financer les frais du procès est rejetée, et le 11st mai 2016 concernant la cause Nr. 2b o 271/01 pour la compensation de l'ingénieur grec, est rejeté par le jugement, basé sur la prescription alléguée de demandes de dommages et intérêts (en se référant à la cour d'appel de la décision (OLG) du 3 septembre 2015 (crimes avec préméditation) marquée par M. Malsch / Mme Glaeser / M. Anger), à savoir les demandes d'indemnisation ont été interdit à 31.7.2006 !!!

 

Le panel de juges de la chambre civile susmentionnée 2b (sous la présidence de Mme Stockschlaeder-Noll, mais qui a été exclue parce que plein d'idées préconçues, des préjugés et de parti pris), a appuyé pleinement son jugement du 11 mai 2016 pour Az 2b o 271/01 perversions de la justice et le droit flexions (crimes avec préméditation) faits par la cour d'appel (OLG Düsseldorf, 18 Sénat, marqué par M. Malsch / Mme Glaeser / M. Anger) dans la décision 3 septembre 2015 avec Nr. 18 W 1 / 13:18 W 44/14, laissant tomber leurs positions par écrit le 28 mai 2014 et du 07 Juillet 2014, concernant l'interdit les réclamations fondées sur le § 204 du nouveau révision de code civil (BGB n.F.).

 

Mais les décisions antérieures de la 2b chambre civile ne sont pas les a annulées, et ainsi forcé l´avocat de l'ingénieur d'exiger la réouverture du processus 2b o 271/01. Même sur cette question, aucune réponse n'a été reçue.

 

(Pour les contradictions entre les décisions de la chambre civile 2b du tribunal régional e de la Cour d'appel de Düsseldorf (OLG) dans l'explication et la motivation des revendications grillagées présumées dans le processus Nr. 2b o 271/01, et ajouté aux criminels textes de lois faites par 18.Sénat (Malsch / Mme Glaeser / Anger) à 03.09.2015, le lecteur est invité à lire l'article écrit en langue allemande, à trouvé sous la rubrique du tribunal régional ou dans le répertoire de la cour d'appel.

 

Les explications contradictoires sont parfois fondées sur des sections du Code civil, nouveau révision (BGB n.F.), et parfois d'abuser les lois du Code civil des anciens révisions, au premier chef l'élargissement de les textes de la loi (BGB a.F.) comme il convient M. Malsch / Mme Glaeser / M. Anger, le 3 septembre 2015.

 

La crainte de Mme Stockschlaeder-Nöll pour justifier une décision ou sa peur de prendre des responsabilités, est évidente.

 

Il n'a pas préparé et n'a pas expliqué, même une seule décision depuis le 1.1.2002 jusqu'au 11 mai 2016; Tous les arguments des décisions négatives a transposé à « jeunes Mmes juges, les filles presque inexpérimentés », dont il a usé plus de 16.

 

Dans le jugement par défaut sur 16.3.2011 il a montré son ignorance de la loi (ZPO).

 

Par décision du 30 mai 2016 écrit de façon similaire à une « Informtion pour les aveugles, » Mme Stockschlaeder-Nöll a « ordonné » la Cour d'appel (18 Sénat, Mme Stein / Mme Glaeser / M. Anger), la version finale de la décision de (OLG) concernant une protestation immédiate de 24. mai 2016 contre le rejet dans le 10 mai 2016, de la demande (PKH) pour une assistance juridique, en date du 6 Apr.2016 pour Az 2b o 271/01.

 

La sentence de la cour d'appel est intervenue le 30 août 2016 et était naturellement comme Mme Stockschlaeder-Nöll le souhaitait / commandait.

 

                                                        OBSERVATION

 

Dans l'Église catholique, la procédure est l'inverse, c'est-à-dire tout ce qui annonce ou prêche  le pape de Rome est obligé de l'admettre et de l'interpréter les cardinaux, les évêques, le clergé.

 

Dans le bâtiment « de justice de Düsseldorf tout cela que a ordonné le tribunal de district (qui est sous la hiérarchie) doit l'admettre, l'exécuter et d'établir légalement la Cour d'appel qui a une priorité plus élevée.

 

Le processus 2b o 271/01 est donc arrivé à échéance en mai 2016.

 

(Après 15,5 ans de blocage, après 31 juges de la chambre civile 2b et les juges de la Cour d'appel de Düsseldorf, ils avaient essayé de la perversion de la justice et des inflexions de droit, de faire dérailler le processus, après quoi les juges de la chambre civile 2b ayant essayé deux fois (Mars 2000 Mme Tannert, et Juillet - Août - Septembre 2008 Mme Stockschlaeder-Nöll) d'exclure le demandeur du processus comme partiellement (!?) incapable de procédure civile, après avoir essayé une fois (16 Avril 2008) pour assassiner l'ingénieur (déguisant la tentative de meurtre comme un accident sur l'autoroute Nr. A5), il a terminé le théâtre à 2b chambre civile du tribunal régional de Düsseldorf.

 

Des phénomènes similaires de corruption sont également détectables dans le cas de la jeune juge, Mme FREITAG

 

(voir l'article sur Mme Freitag, situé au tribunal régional de Düsseldorf, rédigé en allemand)

 

La "surprise" est venue le 30 mai 2016 de Mme Stockschlaeder-Nöll avec une déclaration volontaire selon le paragraphe 48 ZPO du manque d'objectivité, etc.

 

Elle (Stockschlaeder-Nöll) reconnaît sa partialité et le risque d'un nouveau procès (commencé à 16 mai 2016, avec Nr. LG Az-2b o 76/16, pour les réclamations de l'ingénieur grec), parce qu'il a bloqué pendant quatre ans et n'a pas remis au pays accusé (NRW) la cause 2b o 271/01, après  les paiements pour les frais de justice ont été intégralement payés par le demandeur à compter de décembre 2006.

 

Enfin, il prévoit également le risque de recours par l'employeur.

En bloquant la remise de l’affaire à l´état a NRW, il évitait d’interrompre l’exigence des réclamations énoncées à l’acte 2b o 271/01.

Dans le nouveau procès Nr. 2b o 76/16 prouve la fraude / crime de 18.9.2007 des juges de la chambre civile 2b et de Mme Stockschlaeder-Nöll dans le procès 2b o 271/01, et une indemnité est demandée pour le dommage causé.

 

Par la suite, la décision suivante, signée par Mme Jungclaus / Mme Harsta / M. Witte, est rendue le 16 juin 2016 dans l'acte A 2b o 76/16;

 

"Mme Stockschlaeder-Nöll est exclue dans ce processus avec Nr. 2b o 76/16"

 

 (Voir décision du 16 juin 2016 en allemand, placée sous la rubrique "Landgericht Düsseldorf, Az 2b o 76/16).

 

La déclaration volontaire de Mme Stockschlaeder-Nöll du 30 mai 2016 a déjà été traduite et publiée; sous le tribunal régional de Düsseldorf, Az 2b o 76/16

 

Pendant la durée de 15 ans, Mme Stockschlaeder-Nöll avait refusé sa partialité et toutes les demandes de son exclusion pour des raisons de parti pris et des idées préconçues, placés par le requérant ont été rejetées avec l'aide des jeunes juges inexpérimentés (comme Mme Schuster , Mme Brückner-Hoffmann, Mme Engelkamp-Neeser, Mme Kaiser, Mme Hoffmann, Mme Brecht, Mme Tigges, Mme Vaupel, Mme Köstner-Plümpe, Mme Schmidt ect) sans fondement.

 

Dans la procédure avec le registre n ° Az 2b o 76/16 (décision du 8.11.2016 signée par

Fr. Jungclaus / Fr. Harsta / Wink et dans la protestation immédiate contre la décision susmentionnée vient Il a dévoilé un spécial qui est, comme la loi devient une partie de négoce de matières premières des employés des services de l'Etat (par exemple, les employés du bureau du procureur général) aussi da part des juges fautifs conformément à l'article 339 du Code pénal allemand.

 

"Une main masse l'autre et tut e deux souiller le visage".

 

La nouvelle « surprise » de la Mme Stockschlaeder-Nöll est la décision de, 18. Août 2016 concernant Az 2b o 137/16, signé par Stockschlaeder-Nöll / Mme Gundlach / Wink, et se présente comme suit:

 

Elle (Stockschlaeder-Nöll) a affirmé qu'elle ne serait pas auto-exclue et rejette le réprimanda comme "irrecevable"

 

De plus, il rejette la demande de PKH pour l'acte 2b o 137/16, avec des arguments fondés sur la prétendue limitation des dommages et intérêts, si la loi prévoit le délai de prescription pendant 30 ans pour nuire à la santé physique ou des dommages à la santé mentale d'un personne, et dans le cas de l'acteur n'avait même pas passé la moitié des années.

 

Pour atteindre son objectif illicite (PRESCRIPTION présumée !!), il a abusé du § 199 (1), § 823 BGB n.F. (n.F. = nouvelle édition) et supprime l’applicabilité de l’article § 839 (1) BGB n.F. et § 199 (2) BGB, suivant le modèle de la perversion de la justice commis par le seigneur M. Volker Malsch, intitulé comme « receleur», le sommet précédent 18. Sénat de la cour d'appel de Düsseldorf, dans le jugement du 3. septembre 2015 dans l'affaire OLG Az 18 W 1/13,

 

(notez que: § 823 BGB réglemente les crimes par des actions illicites et n'est pas appliqué en cas de violation de devoir par les fonctionnaires de l'Etat, où l'article § 839 (1) BGB s'applique, sous la juridiction du tribunal politique suprême (BGH)

 

Le lecteur trouve la décision du 18.08.2016 de la première instance (LG), et l'appel immédiat soulevé, (en allemand) avec des explications de §§ 823, 839, 199 BGB, après avoir cliqué sur le mot "Landgericht Düsseldorf", puis le « Az 2b o 137/16.

 

De plus, le lecteur trouve « l'ordre » (= pas de correction décision = Instructions pour les aveugles = ne remédierait pas la décision) de 31.08.2016 sous la rubrique « Landgericht Düsseldorf », Az 2b o 137/16 signée par Stockschlaeder-Nöll & Co, adressée à 11. Sénat de la cour d'appel et objections du requérant.

 

Quelques aventures de l'ingénieur grec à 11 Sénat de la cour d'appel de Düsseldorf concernant les coûts de la faute dans la procédure PKH gratuite et la poursuite du tribunal d'Essen

 

 

Sous la rubrique « Oberlandesgericht Düsseldorf », le lecteur trouvera la décision de la Cour d'appel du 20.10.2016 en ce qui concerne la cause Az 11 W 45/16 (LG Az 2b o 137/16) signé par M. Thole / Mme Engels / M. Böcker, la blâme soulevé contre la sentence du 11. Sénat et la nouvelle décision du 21.11.2016 sur blâme.

 

le 11.Sénat de la cour d'appel (Thole / Mme Engels / Böcker) rejette d'une part la protestation immédiate du ing. grec 11 W 45/16 (LG 2b o 137/16) et d'autre part reçoit la conjecture / supposition de Mme Stockschlaeder-Noll, à savoir que l`acteur aspire un objectif illicite, à savoir l'exclusion de Mme Stockschlaeder-Nöll  comme plein de idées préconçues.

En outre, le 11ème sénat impose  coûts de la procédure gratuite !! au demandeur, c.-à-d. les coûts basés sur l'article incorrect § 97 ZPO.

 

Ainsi, l’acteur est appelé à payer plus de  1.150, - € à titre de coûts d’une procédure libre du

demande d'exclusion du juge Stockschlaeder-Nöll et ensuite pour l'exécution d'une protestation immédiate.

 

La décision du 20.10.2016 est publiée (en allemand) dans le registre "Oberlandesgericht" Az 11 W 45/16 (LG 2b o 137/16).

 

Le 20.10.2016 la décision est divorcé avec un reproche qui est dû à une violation du droit constitutionnel d'entendre le requérant, et en plus demander l'annulation de la décision du 20.10.2016.

 

Le 21 novembre 2016 les mêmes conseils aux juges (Thole /Mme Engels / Böcker) 11. Sénat de la Cour d'appel de Düsseldorf, a publié une nouvelle condamnation, cependant, changer l'argument, à savoir que les coûts sont maintenant à payer selon l`article 3 de la loi GKG (= frais de justice), sans annuler la décision précédente, et sans affirmer que le paragraphe § 97 ZPO est pas appliqué à une procédure gratuite PKH pour l'action 2b o 137/16.

 

Presque en même temps, à 30.11.2016 Mme Reupert secrétaire 11. Sénat se tourne vers l'acteur, et un avis 12.01.2016 du bureau des dettes à la cour de recouvre les frais (avec une exhortation à ne payer que 60, - € au lieu de 1.150, - €)    

 

Le 11. Sénat augmente la pression sur l'ingénieur grec qui continue de rejeter toute invitation à payer des frais fictifs.

 

Suite à l'12.03.2016 une « confrontation juridique » d'une des revendications de ceux 11.Senat et du bureau des dettes à la cour, et la partie répugnant de l´ Ing. Grec, concernant les coûts fictifs de la procédure PKH gratuite, et pour les erreurs (appropriées) du Sénat que une fois a prétention selon le § 97 ZPO et une deuxième fois en ce qui concerne le paragraphe § 3 GKG, sans tenir compte des objections du demandeur, en acceptant obstinément la conjecture / supposition de Mme Stockschlaeder-Nöll.

 

Al 8. décembre 2016 intervient Mme Engels que par une lettre (non!! résolution) réception à 14 décembre 2016, affirme que les jugements de 20.10.2016 et 21.11.2016, de 11. Sénat sont valides et ne sont pas annulées et se fonder sur le paragraphe 99 ZPO, pour fonder son prétexte de paiement de frais fictifs.

 

 Après de nombreux changements d'arguments par Mme Engels (concernant les coûts), il n'est étonnant que ses collèges juges du 11.Sénat souscrivent à tout ce que Mme Engels a prémédité.

 

 La lettre de Mme Engels est publiée dans le registre de "Oberlandesgericht Az 11 W 45/16 (LG Az 2b o 137/16)"

 

À la nouvelle provocation de Mme Engels répond à l'acteur avec des reproches directs aux juges 11.Senat de la Cour d'appel (Thole / Mme Engels / Böcker) de cette tentative d'appliquer des coûts fictifs en suivant « l´ordre » du tribunal de district de Düsseldorf, et se reporter aux paragraphes incorrects, qui ne sont appliqués seulement dans les processus mis en œuvre par les avocats, qui cependant dans la procédure libre (PKH) comme 2b o 137/16, ils ne s'appliquent pas, c'est-à-dire qu'ils commettent des erreurs spécifiques pour augmenter la collecte de leur employeur et ainsi porter atteinte à la justice.

 

Le caractère extraordinaire / étranger qui pèse sur le cas de la Cour d’appel 11 W 45/16 (LG-Az 2b o 137/16) , est-ce pour les mauvaises décisions des sénats (fondées sur la loi "coûts de la justice", GKG!)  déterminations des coûts des plaintes dans le processus « PKH », c´est a dire les coûts de protestation immédiate contre le jugement de première instance que sont appliquées comme punition au indigents requérants, qui avaient espéré obtenir un soutien financier pour la justice, (en dépit du fait que les règlements concernant "PKH" ont une priorité supérieure à la loi GKG; plus dans les processus gratuits pour PKH ne se prononce pas tout jugement des coûts (même en cas de refoulement d'un juge); « mais les juges de la Cour d'appel 11. Sénat refus avec obstination, corriger ou supprimer des décisions erronées et illégales , et gardent le silence sur les accuses du requérant en ce qui concerne la responsabilité des juges sur violations des droits constitutionnels.

 

L’introduction de déterminations incorrectes des coûts pour le traitement de la protestation immédiate contre  le jugement du tribunal de district « dans les procédures PKH » avait commencé (en ans 2001) M. Bünten, précédent supérieur du 11. Sénat (et vice-président de la Cour d'appel que l'année 2010 a été « transféré »), et ses successeurs persistent à maintenir la ligne arbitraire et illicite de "superman".

 

Ce qui précède est confirmé Mme Engels par une lettre (aucune décision du Sénat 11. !! de la cour) au requérant, en date du 12.08.2016 de Az 11 W 45/16 (LG-Az 2b o 137/16) dans lequel dit-elle, en ce qui concerne la « contre-notification en date du 3 Décembre, 2016 », que les décisions de 20.10.2016 et 21.11.2016 du Sénat (si mauvaise et attaque) sont définitives / sont valides et les objections aux déterminations les coûts sont impossibles.

Pour appuyer sa déclaration, Mme Engels se réfère au paragraphe erroné § 99 ZPO, qui est notoirement appliquée uniquement aux procédures contentieuses avec représentation forcée

des avocats, mais dans les procédures libres pour PKH, telles que les cas Az 2b o 137/16, cela ne s'applique pas.

 

Le nombre de références aux paragraphes incorrectes à encaisser des coûts fictifs, continue à la cour de district à Essen, incitée par le bureau des dettes au tribunal de district de Düsseldorf (Mme Enseleit) et la dernier Mme (Enseleit) incitée de la Cour d'appel 11. Sénat (Fr. Engels).

 

La dispute avec Mme Engels s'est poursuivie tout au long de l'année 2017 au tribunal d'arrondissement d'Essen et avait un sommet dangereux en juillet / août 2017 en raison des menaces des tribunaux ont été abordés dans la période de préparation d'un mémorandum avec le nouvel avocat, pour être envoyé à la cour d'appel dans l'appel avec le registre n ° 18 U 69/16. Voulaient-ils entraver la coopération?

 

Le litige dû à des coûts fictifs dans les procédures libres pour PKH, les retours actualisés et aigus, le tribunal de district de la ville d'Essen, en Octobre 2017 et se poursuit aujourd'hui (Septembre ici 2018.) à la salle 7 T de Tribunal Essen.

 

 

La manière d'insister sur le point juridique erroné, pas étonnant;

le coupable des malheurs à la justice, essayer par la vengeance et la peine de Ing. Grec un acquittement pour leurs crimes (crimes prémédités) et crimes commis.

 

La lettre précitée du 08.12.2016 le juge Mme Engels est publié dans la article en allemand « Cour d'appel de Düsseldorf » sous le numéro 11 Az W 45/16 (LG Az-2b o 137/16) et il est ci-dessous la réponse de la requérante à Mme Engels, avec la répétition de la demande visant à "abroger les décisions erronées de la cour d'appel".

 

Les contradictions dans les deux décisions du 11 Sénat du 20.10.2016 et 21.11.2016 sont énormes (comme le lecteur peut voir le même) et justifier le reproche selon lequel les juges de la cour d'appel par « l'exécution de l'ordre » = décision non corrective = instructions pour les aveugles = décision non réparatrice " écrite par les juges de première instance (LG)", avec leurs décisions préméditées incorrectes sur le coûts des recours dans la procédure de responsabilité officielle, prononcée contre le requérant contribuent, servi d’une part à augmenter !!! le recettes de l'employeur (NRW) et d'autre part pour justifier leurs salaires.

 

L'employeur (NRW) n'interfère pas sur les décisions illégitimes des juges du 11. Sénat;

 

Il apprécie le fait que le "condamné" paie pour la détermination incorrecte des coûts.

 

Le droit du citoyen à la plainte (comme pour toute transaction commerciale) est opprimé et la machine d'Etat reste bien nourrie.

 

Le lecteur sera informé plus tard si l'appel au Tribunal suprême constitutionnel est couronné de succès.

 

en bref:

dans le différend avec le 11. Sénat, é remarquable à partir du mois d'août 2018 une modeste retraite sans perte d'autorité. Voici un achèvement plus tard

-------------------------------------------------- ---------------------------

Suite de l'appel 18 U 69/16.

 

Dans la procédure principale du recours devant la Cour d'appel Numéro Az 18 U 69/16 (LG Az-2b o 271/01), même là, il y avait tout à coup une nouvelle surprise et qui montre comment il est facile de gaspiller de l'argent pillés de ing. Grec, qui sont encore dans les coffres de la région fédérale NRW.

 

L’avocat, M. Fassnacht, nommé par la NRW avec un salaire d’environ 14.500,- euros, doit faire face à l’appel d’Ing. Grec, a pris une position avec une replik le 25.11.2016 consistant en un total de 8,5 lignes. Ainsi, pour chaque ligne écrite par l’avocat, il rembourse environ 1.705,-- euros.

 

Le texte du petit relevé de 8,5 lignes sur un appel de plus de 130 pages et des centaines

preuve du dommage causé, est interprétée par les juges 18.Senat comme « ordre de leur

employeur du travaille (NRW) pour garder le silence sur les revendications concernant les

dommages de l´ing.grec, sans entrer dans les détails.

» ΠΑΛΙΑ ΜΑΣ ΤΕΧΝΗ ΚΟΣΚΙΝΟ

 

Le lecteur trouve la position publiée dans la section "Oberlandesgericht Düsseldorf, page 2"

avec les 8,5 lignes écrites par le signe de l'avocat Fassnacht.

 

Au 27 décembre 2017 Mme Stein a annoncé que la protestation immédiate du 24 mai 2016 contre l'arrêt de la Cour du district de Düsseldorf du 10 mai 2016 devant le tribunal en même temps que la cause principale de 18 U 69/16 cet-à-dire septembre 2017.

 

Cependant, la décision, rejetant la demande d'aide financière du requérant, arrive au 30 août 2017, marquée par le Mme Stein / Mme Fuhr / Mme. Glaeser qui vient de deux femmes juges de la cour d'appel de Düsseldorf avec le passé des criminels. Aucune aide financière n'est accordée au demandeur, parce que ses demandes de dommages-intérêts sont tombées sous ordonnance (prescription présumée).

 

Au cours des mois d'août et septembre 2017, l'acteur envoie à la cour d'appel 18 U 69/16 au total 17 écrits avec plus de 200 feuilles, des copies de documents qui devaient exister dans l'acte 18 U 69/16 (2b o 271/01) qui, cependant, ont été spécialement extraites (volées) par le personnel des tribunaux.

 

Seules 14 communications ont reçu et confirmé Mme Stein dans l'arrêt définitif du 18.10.2017

 

De plus, il admet que la collecte des feuilles de documents était chaotique et tente de se justifier en écrivant que les actes....... étaient souvent envoyés aux avocats !!!

--------------------------------------

D'où la description du nouveau développement (à partir du 1.1.2017) de l'appel 18 U 69/16 et en particulier des "mouvements de l´ instigateur du personnel des tribunaux de Düsseldorf / Essen (NRW)". et les activités de la réapparition de Mme Fuhr après 17 ans de disparition discrète (Fuhr, collaborateur fidèle et de confiance de Mme Tannert dans les années 2000-2001) que elle a porté le titre de "quatrième membre de la bande des femmes juges" (Mme Tannert/Mme Fuhr/Mme Stöve /Mme Wolks-Falter)

 

Les quatre (4) mouvements erronés de l'instigateur étaient donc les suivants:

 

a) Il a ramené Mme Fuhr à la surface et l'a transférée au 18. Sénat pour collaborer avec 

     d'autres femmes juges pour avoir rejeté les demandes d'indemnisation de ing. Grec, objet

     du appel 18 U 69/16; La tendance de Mme Fuhr était connue depuis l'an 2000, à savoir

     la distorsion les lois et la violation de la loi; avait signé le 28.11.2000 (Tannert / Fuhr /

     Schumacherla résolution de charger l'association des médecins de Düsseldorf d'attester

     de l'incapacité de Ing. Grec d'être au tribunal, c'est seulement pour les actions en

     réparation des dommages à la chambre 2b.

 

b) Fin 2016, licencié le jeune juge Anger (collaborateur du crime du 3.9.2015)

 

    "Le maure a fait son devoir, le maure peut partir" (appelé allemand)

 

     Le jeune juge Anger était inscrit au catalogue des juges facile à manœuvrer.

  

     Le poste de M. Anger reçoit la jeune Mme Kirschner chargée d'exonérer les juges

     Malsch / Fr. Glaeser / Anger des lourdes accusations de l'ingénieur grec pour crimes

    (crimes prémédités) contre § 339 StGB, puis de délibérer par la réprimande de partialité

     la Mme Glaeser, et rejeter la demande du demandeur en excluant Mme Glaeser en

      raison de son participation à la criminalité (crime prémédité) du 3.9.2015.

 

c) contraint l'avocat Fassnacht à accepter le texte des 8,5 lignes de la réponse du

    25.11.2016 contre l'appel du demandeur Az 18 U 69/16.

 

d) a poussé le différend sur les frais fictifs dans la procédure gratuite pour PKH, devant le

    tribunal d'Essen.

    Le modèle de violation de Loi est celui connu depuis 2000 qui est:

 

 Le nouveau conseil des femmes juges du 18e Sénat (Stein / Fuhr / Kirschner) émet un jugement sur 1.12.2017, et révèle que Mme Glaeser est innocenté de l'accusation de partialité, qui est commis aucun crime le 3 septembre 2015 , Az 18 W 1/13 et tout ce que elle avait écrit et soussigné ont des aspects juridiques non punissables.

 

Sur les manipulations des textes de lois, le conseil susmentionné, avec le délinquant Fuhr, n’a pas écrit un seul mot.

 

Depuis l'acteur réagit dans le délai prévu par une protestation immédiate, et une demande d'exclusion pour le Mme Fuhr en raison de sa participation à la résolution 28.11.2000, elle a été forcée à exprimer dans une « déclaration officielle » son avis et a admis que dans 28.11.2000 avait signé le jugement (à savoir pour éviter l'inclusion de la justice grecque pertinente et l'application de l'article 1 EuGVVO et de l'article 7 de loi EGBGB), mais il a refusé alors qu'il a commis infractions de loi ou des crimes ( crimes prémédités) au sens de l'article § 339 du Code pénal.

 

Revivre (à l'esprit) les événements de 2000 à 2001 avec le provocant tordre de loi par la Mme Tannert et sa partie a la bande des quatre criminels dans une toge, et aussi la fraude procédurale de Mme Wolks-Falter le 4 Juillet 2001, etc.

 

Comme le premier juge féminin de la bande de quatre criminels dans Toge qui a été encouragée et déjà transféré à l'année 2001/2002 par le tribunal de district à la cour d'appel de Düsseldorf, et elle pouvait profiter d'un endroit confortable avec essentiellement du sel augmenté, c'était Mme Fuhr.

 

En tant que deuxième femme juge de la bande de quatre criminels dans Toge qui a été encouragé et promu était Mme Stöve, que, après une courte période de instruction/ information complémentaire à la cour d`appel Düsseldorf, revient à la Cour du district de Düsseldorf et devient supérieure à une chambre . Après quelques années, il devient représentant légal du tribunal de district de Düsseldorf.

  

Le « escroc » Wolks Falter-après recommandation Mme Tannert a fait 4.7.2001 abus dans le titre protégé par la loi de « juge unique = Einzelrichterin » au lieu, est devenu juge de la cour d`appel Düsseldorf en 2011.

En l'an 2018 son Le nom n’était pas inclus dans la liste des juges de la cour d’appel de Düsseldorf.

 

Mme Schmidt-Kötters devint bientôt juge à la cour d'appel.

 

M. Schumacher qui a signé la résolution du 28.11.2000 (Tannert / Fuhr / Schumacher)

il a été promu supérieur d'une chambre du tribunal de district de Düsseldorf; alors qu'en 2008, il effectue une action (2b o 170/08) contre lui pour sa participation à la violation de la loi, alors il est appelé / invité par Mme Roitzheim, exerçant la fonction supérieure du Sénat 11st du tribunal d`appel formuler dans Az 11 W 81/10 et signer un rejet immédiat de protestation, dans l'action qui le concerne.

 

Tous les conspirateurs contre Ing. grec et les délinquants de Toge sont élevés en haut lieu et bien payés, tandis que les juges fidèles à la loi qui appliquent correctement les lois attendent toujours une promotion.

 

Il demande:

 

Un juge accusé d'actes répréhensibles de lois peut exprimer une juridiction correcte selon les lois en vigueur ???

 

L´ Ing. Grec accuse fortement le collège du Sénat (Stein / Fuhr / Kirschner) de la cour d'appel de Düsseldorf, qui a divulgué la sentence d'exemption à Mme Glaeser à compter du 12.1.2017c'était illégal.

 

Selon l'acteur, Mme Fuhr ne devrait pas participer au panel de jugements du 12 janvier 2017 et se réfère au GVP, c'est-à-dire au plan de répartition des tâches aux sénats et aux juges publié. chaque année, avec force de loi.

Le collège des femmes juges affirme que le 12.1.2017 il a été légitimé. La Cour suprême BGH a préféré rester silencieuse et ne donner aucune réponse à la poursuite

ΠΑΛΙΑ ΜΑΣ ΤΕΧΝΗ ΚΟΣΚΙΝΟ.

 

Le silence de la cour suprême renforce l'opinion de Ing. grec.

 

L'avis de l'avocat Fassnacht inclus dans les 2 premières lignes de sa réponse 11.25.2016 que soutiens les crimes avec préméditation dans la résolution de 18e Sénat du 3 Septembre 2015 ici à Az 18 W 1/13, e le collège des femmes juges de la cour d'appel de Düsseldorf répété avec autres mot emprunté de la poubelle de la cour d´appel, également dans la sentence du 12.1.2017, c'est-à-dire que tout ce que Mme Glaeser a écrit était des aspects juridiques non punissables.

 

De ce détail, il résulte que le texte de 8,5 lignes de la réponse du 25.11.2016 de l'avocat Fassnacht à l'appel du ing. grec 18 U 69/16 a été préparé par "l'instigateur du personnel des tribunaux".

-------------------------------------------------- ---------------------------

Intéressant pour le lecteur (surtout pour les non-juristes) pour savoir comment le 11. Sénat tente de expliquer et justifier les coûts fictifs dans les procédures gratuites de PKH pour couvrir la marche vide du personnel du sénat.

 

Pour comprendre cela, regardez l'action Az 2b o 195/16 (OLG Az 11 W 8/17) où les coûts fictifs sont justifiés à répéter les commentaires Nr. 53 et 53a sur le paragraphe § 127 ZPO le livre de M. ZÖLLER (édition 2018) mais avec une interprétation incorrecte.

 

Avec la décision illégale du Conseil du Sénat 11. (Thole / Fr. Engels / Böcker) en ce qui concerne le processus de PKH Az 2b o 195/16 ou é essayé de couvrir les crimes commis par Stockschlaeder-Nöll et  punir Ing. Grec avec des coûts fictifs; à cette fin, ils poussent l'affaire da tribunal Düsseldorf au tribunal Essen ainsi que le bureau central de recouvrement des dettes judiciaires, établi dans la ville de HAMM.

 

Pour mettre en évidence le procédé précité, le conseil d'11.Senat décrit une décision et le coût de l'PKH de procédure gratuite, envoie au tribunal de district à Essen, et le dernier autorise le huissier. La contestation des défenseurs des juges accusés est rejetée dans le délai imparti et l'affaire revient à la cour de district d'Essen.

 

 (Le lecteur peut trouver plus d'informations dans le registre « Oberlandesgericht, 11 W 8/17 », mais sous le titre de « registre "Landgericht", page 2, Az 2b o 195/16, à savoir les articles avec une description condensée des infractions Mme Stockschlaeder-Nöll.

 

De toute évidence, les juges de la cour d'appel de Düsseldorf construisent un mur de protection autour des juges du tribunal de district de Düsseldorf qui commettent des crimes et les deux groupes sapent la loi et la confiance de la population dans la justice.

 

Le plaignant lui reproche d’être responsable de l’augmentation explosive des coûts des services judiciaires (PARKINSON-LAW), des juges nommés et de l’instigateur du personnel du tribunal, en raison de la travail inutile que le personnel doit effectuer, ce qui finit par porter préjudice à l'État lui-même.

 

Le ministre de la Justice de l'Etat fédéral NRW se tait toutes ces années devant tous les crimes de juges qui sont publiés et cela augmente les coûts de l'administration de son ministère.

Si et combien le nouveau ministre de la justice (déjà à partir de juillet 2017) écoutera les indications et les protestations des citoyens et cela protégera le DROIT des menaces internes, nous le verrons dans le futur.

 

Il est rappelé qu'après chaque réforme de la loi, les droits des citoyens ont été réduits et que le personnel des tribunaux a augmenté, au lieu d'expulser les responsables de la "loi PARKINSON" - 

 

Par exemple: le délai pour présenter un moyen légal (protestation immédiate, objection, blâme, etc.) est réduit / compressé à 14 jours (2 semaines) et le délai de prescription de 30 ans est réduit à 3 ans. Dans d'autres pays européens, le délai de prescription est fixé à 5 ans.

 

A qui sert la limitation de deux semaines et la limite de trois ans susmentionnées, si ce n’est pour les juges qui ne veulent pas d’affaires lourdes?

-------------------------------------------------- --------------

Dans la description des infractions punissables

 

Dans la description des crimes punissables selon la loi StGB commis par Mme Fuhr, le lecteur

trouver dans l'article intitulé "commentaires sur la déclaration officielle de Mme Fuhr" daté 11. avril 2017 dans le registre de "Oberlandesgericht".

 

Comment était-il possible de bloquer la clique 2b pendant 4 ans continue la livraison de le prétentions d'indemnisation de dommages, (c.-à-d. depuis Dez. 2006 jusqu'à la fin septembre 2010) en dépit du fait que les frais juridiques du processus 2b o 271/01 ont été intégralement payés avec 22. 200, - € avec un excédent de 1.182, - € le lecteur trouvera des détails dans l'article avec le titre

 

ZAHLUNGSÜBERSCHUSS zu Az 2b o 271/01 JA , NEIN, RÉMI, NEIN, JA,

dans le registre "Landgericht".

 

Combien de feuilles de la documentation de l'acte 2b o 271/01, qui dure depuis 17 ans, sont soustraites des femmes juges du tribunal de district, soit la soustraction directe dans le but exprès de se débarrasser des documents qui ont montré des responsabilités, on pourrait estimer de nombres des tentatives des juges de cour d 'appel de Düsseldorf qui créent excuses = fausses interprétations plausibles, pour protéger les femmes juges de première instance contre la responsabilité, et est montré par quelques photocopies publiées par les archives de l'acteur.

 

De nombreux essais publiés de documents manquants ne figurent pas dans les actes 2b o 271/01. (situation: mai 2017)

 

La disparition des documents de l´action 2b o 271/01 était déjà enregistrée en 2002-2003 et était rapporté. Mais personne ne s'est engagé à améliorer la sécurité de l'acte.

 

La série de publications concernant les documents manquants (dissous, volés) de l’acte 2b o 271/01 se poursuit.

 

Jusqu'à présent, il y avait 17 rapports de documents disparus au tribunal de Düsseldorf

-------------------------------------------------- ------------

La demande du 3.6.2017 pour une aide juridique financière (PKH) destinée à financer le supplément l'action 2b o 271/01 pour les investissements de l'ingénieur qui était devenu inutile en raison des actions criminelles du bureau fiscal de Mettmann, a été réalisée à la demande de l'exclusion de tous des juges qui ont participé à des conseils illicites et divulgué des arrêt illégales.

 

Mais Mme Stockschlaeder-Nöll a circumnavigué et ignoré la demande.

 

Dans l'article « PKH-Antrag vom 3. juni 2017 NGA » "index Landgericht" le lecteur trouve des explications et combien de crimes et de manipulations criminelles des textes des lois ont fait les juges de la cour d'appel afin d'arriver au résultat ordonné par le 2b du tribunal de district de Düsseldorf, c'est-à-dire la prescription prétendue des demandes d'indemnisation.

 

Jusqu'à présent, l'accusé n'a pas réagi, même si nombre d'entre eux sont directement informés des allégations d´etre passible d une peine, publiées ici sur le site.

 

Malgré les accusations selon lesquelles les lois ont été déformées de Stockschlaeder-Nöll et de Mme Gundlach, malgré les demandes d’exclusion, les femmes susmentionnées ont rejeté la demande de PKH le 12 septembre 2017, (qui est, seulement deux semaines avant l'audience sur l'appel 18 U 69/16 avoir lieu à la cour d`appel au 27 septembre 2017) sur la base de la prescription des revendications pour la réparation des dommages et indiquer de cette manière comme la sentence définitive sur l’appel 18 U 69716 de la cour d’appel doit etre, c’est-à-dire rejeter les demandes de dommages-intérêts pour la prescription.

ΠΑΛΙΑ ΜΑΣ ΤΕΧΝΗ ΚΟΣΚΙΝΟ.

dans l'article « Az 2b o 271/01 Nutzlos gewordene Aufwendungen (= NGA) » (malheureusement en allemand le jugement de première instance du 12.09.2017 le lecteur trouve dans la page 2 de registre, Landgericht, traduction plus tard)

 

Impressions d'Ing. grec de l'audition le 27 septembre 2017 au 18. Sénat de la Cour d'appel, sont à lire dans l'article « EINDRÜCKE etc ... dans le » Oberlandesgericht "

Le lecteur connaît le proverbe:

 

"Quand le matin, l'air sent la merde, à midi tu ne sentiras pas l'arôme des roses"

  

La puanteur des jugements des tribunaux politiques de Düsseldorf n'a pas encore atteint le nez du ministre de la Justice. Le gaspillage de l'argent des contribuables se poursuit sans limites.

 

Pas étonnant que les femmes juges de la cour d`appel (18e Sénat) a rejeté le 13.10.2017 avec une seule ligne la demande pour PKH de 08.10.2017 (le manque de succès du point de vue de l'action) pour prouver le contraire, à savoir que les accusations d'ing. pour gaspiller de l'argent et du temps, ils n'avaient pas raison.

ΠΑΛΙΑ ΜΑΣ ΤΕΧΝΗ ΚΟΣΚΙΝΟ.

 

S'il vous plaît noter que dans l'arrêt 13.10.2017 se trouve une référence à l'écriture réalisée au 22 septembre 2017 de l´avocat en charge, mais les juges femmes ont spécifiquement évité de noter ce document que le 4 Juillet 2007 a été publié un arrêt du 18 . Sénat qui était le dernier sur la première demande de PKH de 05.02.2001, qui est émis lorsque tous les frais juridiques procès 2b o 271/01 ont été payés d'ici décembre 2006, et donc pas de prescription a été impliqué.

 

Au lieu de cela, ils se réfèrent à leur jugement du 18.10.2017, Az 18 U 69/16.

 

Au 4 novembre 2017 le ing. grec s´élève un blâme dont le lecteur se informe que des espèces de trucs exploitent les juges pour saper la loi.

 

La décision du 18 octobre 2017 sur les appels en appel 18 U 69/16 sera publiée dans quelques semaines (peut-être traduit aussi en anglais).

 

La décision sur 13.10.2017 à 10.08.2017, 10.10.17 avec la question de la charge PKH pour NGA, le lecteur trouve dans le « Oberlandesgericht, Az 18 U 69/16, Beschluss 13.10.2017 signe Stein / Glaeser / Kirschner "(en allemand)

 

La nouvelle série avec des documents « rasés = volés » par photocopie acte 2b o 271/01 est dans le registre "Landgericht Düsseldorf" avec le titre de l'article « LADUNGEN vom 2. août 2002 zu einer mündlichen Verhandlung 1.10.2002 » qui apparaissent également à nouveau feuilles insérées (datées avec la date du 2. août 2002 !!!) pour couvrir le vol des originaux.

 

En 2. mai 2018 a commencé une nouvelle série de publications pour les blocages 2b o 271/01 agissent comme juges de la chambre 2b du tribunal de district de Düsseldorf et d`appel juges de la Cour dans la période 2001-2018, qui concerne: la Mme Stockschlaeder-Nöll et son assistante / rapporteur, Mme Brecht, dans le cas de PKH avec le numéro de registre 2b o 258/14; le seigneur Malsch (haut de la précédente 18. Sénat), Mme Baan actif de 2009 à 20012 au 11Sénat et à partir de mai 2012 jusqu'à avril 2015 transférés à 18. Sénat pour renforcer contre le grec ingénieur, même le SUPERHOMME (Bünten /Jungclaus / Wermeckes / Baan / Müller) du Sénat 11.

 

Avis:

la description longue de l'acte au numéro de registre du tribunal d'instance 2b o 258/14 avec séquence dans N ° 18 W 7/15 avec de nombreuses références à des personnes, des jugements, des documents peut peut-être fatigue le lecteur, donc la lecture en diagonale est recommandée.

       Les documents là-bas sont venus publié à la fois dans le registre "Oberlandesgericht 

       18 W 7/15 (2b o 258/14)" Numéro de registre "OLG-18 W 73/15 (2b o 87/15)" et 

       "OLG-18 W 5/17 (2b o 195/16)".

 

Pour chaque que vouloir savoir comment s'est passé l'appel à la Cour suprême (BGH)

nous vous informons que:

 

l'obstacle qui a été spécifiquement inclus dans l'arrêt définitif de la Cour d'appel sur 18.10.2017, Az 18 U 69/16, Mmes Stein / Glaeser / Kirschner avait été contesté dans le temps 18. Mars 2018 par des moyens légaux, contre le blocage de la révision de la décision du 18.10.2017 critiquant le fait que le cour d´appel n'a pas écouté les arguments de l'acteur et que les saisies de 1986 et 1989 n'ont pas encore été annulées, demandant également un PKH pour le processus de révision, mais "l'ordre politique pour le rejet de l'appel a été effectué le 24 mai 2018 par BGH" avec signature de 5 juges (M. Herrmann /M. Seiters /M. Reiter / Mme Liebert / Mme Böttcher) et avec 3 lignes (BGH Az III ZR 332/17). (Décision déjà publiée)

 

 Le blâme contre la décision des 3 lignes de BGH du 24.5.2018 a été à nouveau rejeté avec 4 lignes au 26 Juillet 2018 par les mêmes cinq juges, dont les noms figurent dans les documents publiés dans le registre « BGH, BVerfG, EGMR » (Les traductions en anglais / italien / français, dernier )

 

Enfin, nous informons qu'une plainte constitutionnelle contre les arrêts de BGH a été réalisée dans le temps à la Cour constitutionnelle fédérale (BVerfG) KARLSRUHE dans la principale demande la constatation des infractions commises par les juges du tribunal de district de Düsseldorf et (crimes avec préméditation) juges Cour d'appel, mais la constatation des contradictions dans les arrêts de 24.05.2018 et 26.07.2018 a confronter avec la juridiction actuelle en vigueur du BGH, et de retourné l` affaire au BGH pour une nouvelle décision. Résultat ouvert.

(Le rapport sur le processus 2b o 271/01, et 2b o 76/16 et 2b o 137/16, BGH, BVerfG continue, Regardez aussi NEWSLETTER).

 

Pour en savoir plus, cliquez sur les termes de recherche appropriés (ci-dessous ou à côté) ou sur le drapeau national correspondant aux langues allemande / grecque / italienne / anglaise / française, respectivement. De nombreux articles sont déjà traduits, regardez là-bas!

 

Avis aux visiteurs de la page: Veuillez utiliser la nouvelle adresse électronique:

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Veuillez écrire des courriels ou des demandes dans l'une des cinq langues européennes indiquées ci-dessus.


Les e-mails ou des demandes Veuillez s´il vous plais écrire seul des ci-dessus indiquées 5 langues européenne
Seulement elles seront traitées et répondues.

s.v.p. utiliser le neuve e-mail-adresse

:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

LE BREVET "MECANISME D´ANTICYTHERE " DPMA Nr. 10 2010 105 501
EST a VENDRE, PRIS: 265.000,-- € + 19% MWSt

PATENT "ANTIKYTHERA MECHANISM" TO SELL DPMA Nr. 10 2010 105 501

PRICE 265.000,-- € + 19% Tax (MWSt)

 

 

              Je voudrais ici remercier les nombreux visiteurs de ma page web. Malheureusement, je dois avouer que je n'ai pas le temps de répondre à chaque personne.

Fabrikbildsmal